Le Mohair : une matière qui suscite l’intérêt des férus de mode

Mohair

Le mohair est une fibre d’exception qui est prisée pour sa douceur et pour sa légèreté. Ajoutez-y des couleurs éclatantes qui inspirent les professionnels de la mode. D’ailleurs, le mohair est deux fois plus chaud que la laine classique, de plus, il peut absorber 30 % de son poids en eau, sans paraître mouillé.

Rappelons que cette matière est fabriquée avec la toison de la chèvre angora. Dans le milieu industriel, le mohair entre dans la fabrication de peaux de phoque indispensables pour le ski de randonnée. Autrement, les chandails, les foulards et les mitaines en sont très demandés. Cette matière est aussi plébiscitée pour la fabrication d’ours en peluche.

L’Afrique du Sud abrite les plus grands producteurs de mohair. Ces derniers sont généralement basés dans la Vallée du Grand Rift à l’Est. L’année 2009 fut particulièrement propice pour les Sud-Africains, car ils ont produit 60 % du mohair commercialisé à travers le monde. Autrement, le mohair provient des États-Unis, de l’Iran et de la Turquie. La Chine n’est pas en reste et tente de devancer les plus gros producteurs. Personnellement, je trouve que le mohair est une belle manière d’allier la mode et le confort.

Mohair

Mohair Pyrénées : le spécialiste du Mohair en France

Pour perpétrer la production traditionnelle de mohair, Marco et Nicole sont particulièrement fiers de leur ferme qui est idéalement située au pied des Pyrénées. Le domaine se trouve à une dizaine de kilomètres de la grotte du Mas d’Azil en Ariège. Au départ, la Ferme des Moulis comptait une quinzaine de chèvres et deux boucs. Ces animaux ont été réintroduits en France par 7 éleveurs en 1980. Désormais, c’est à Pauline et Loïc que revient la gestion du domaine et de ses 140 chèvres angoras. Grâce à cet élevage, ils produisent du mohair de haute qualité. Pour ce faire, Mohair Pyrénées collabore avec les façonniers professionnels qui sont en France. Quant au lavage et au filage, ils sont réalisés en Italie.

La Ferme des Moulis veille à ce que les chèvres soient élevées dans le respect du bien-être de l’animal : tonte, mise à bas. Vous pourrez même passer et assister à la naissance de chevreaux. Ce pourrait aussi être l’occasion pour participer à la tonte des chèvres angoras, car les visites guidées sont organisées toute l’année. Comptez sur une boutique qui est située en plein cœur du domaine. Les offres sont tellement diversifiées que vous aurez l’embarras du choix entre les plaids, les chaussettes, les couvertures, les pulls et les gants. Ces articles se démarquent par la finesse de leurs finitions, certains sont réalisés à la main. Mais si vous ne pouvez pas vous rendre sur place, visitez le site !

Tout savoir sur le processus de transformation de la laine Mohair

De la toison brute au vêtement en laine de mohair, il y a un long processus de transformation qui est effectué par des façonniers passionnés. Le savoir-faire se transmet généralement de génération en génération. La première étape consiste donc à trier les toisons qui ont été tendues après six mois de pousse. Pour garantir la qualité de la matière, il est nécessaire d’éliminer les éventuelles souillures et les débris de végétaux. Selon les experts, le mohair de moins de 36 microns de diamètre est idéal pour fabriquer des textiles pour les vêtements. Autrement, le mohair de plus de 36 microns de diamètre servira pour réaliser des tissus d’ameublement.

Chez Mohair Pyrénées, la limite entre les deux se situe à 28 microns, ce qui vous garantie une finesse sans équivalence.

Après le triage vient le lavage qui permet de nettoyer les souillures et de rectifier les fausses coupes. Toutefois, une petite partie du gras naturel produit par l’animal sera laissée sur la fibre pour prévenir les problèmes d’électricité statique. Le cardage et le peignage entrent également dans le processus de transformation du mohair. Le but du cardage étant de démêler les fibres grâce à des rouleaux pourvus de fines pointes en acier. En sus, le peignage permet d’obtenir des fils fins en utilisant des peignes encore plus fins.

Le filage est une étape essentielle dans la fabrication de mohair, car c’est à la fin de ce procédé que les fils résistants et réguliers sont obtenus. Les étapes suivantes consistent à tisser la matière, à la teindre puis à la tricoter. Le tricotage des vêtements peut être réalisé avec des aiguilles ou à la machine.

Mohair

 

Zoom sur les articles tendance de Mohair Pyrénées

Pauline et Loïc proposent des produits en mohair qui font leur fierté. Il s’agit, entre autres, des gants, des couvertures, des chaussettes et des pulls. Craquez pour les chaussettes courtes pour enfants ou préférez le châle Point Fantaisie. La boutique compte également une large gamme d’étoles à franges, tissée mohair et soie ou Point Dentelle. En outre, le petit snood multicolore s’avère bien pratique en hiver, tout comme l’écharpe Sari qui apporte une touche d’élégance à votre tenue.

Pour répondre efficacement aux attentes de la clientèle, Mohair Pyrénées a prévu une belle collection de pulls et de ponchos aux différents coloris. Personnellement, je craque pour le poncho douceur de couleur turquoise. Il se porte aussi bien sur une robe que sur un pantalon. Autrement, les pulls à col V pour homme ont toujours la cote. Ces messieurs pourront d’ailleurs choisir parmi les différents coloris : ardoise, bleu nuit, bleu pacifique, col vert, écorce, hibou, noir ou orage. Pour sublimer la matière, le mohair de chevreau est associé à la soie.

Mohair Pyrénées, ce sont aussi des accessoires incontournables tels que les bérets, les bonnets, le carré point ajouré, les mitaines. La passionnée de mode que je suis a craqué pour le tour de cou tricoté à la main. Ce modèle très tendance se porte en écharpe ou sur les épaules. Il est même disponible sur commande.

Pour les passionnés de tricotage, Mohair Pyrénées propose des fils à tricoter Mohair et soie. Sinon, il est possible d’opter pour les fils à tricoter Pur Mohair. Les coloris sont très variés : Absinthe, bleu pastel, cuivre, noir, sapin, rose thyrien, soleil, tournesol, vert-de-gris, corail, myosotis.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *