A chaque saison, son lot de pièces de mode inédites, mais aussi ses it-pièces. Parmi les grandes tendances du moment, de nombreuses pièces couture font également un come-back réussi. Entre le couvre-chef des cours de récré qui gratte et qui rend les cheveux électriques, autrement dit la fameuse cagoule, les chemises de cow-boys féminisées ou encore le sac banane qui s’impose de nouveau, le sarouel fait également un retour remarqué, même s’il est parfois revisité. D’ailleurs, le sarouel est bien décidé à se muer en pièce incontournable de notre dressing : exit donc la demi-mesure entre « j’aime » ou « je n’aime pas », c’est un must have ! Et, pour être divine en sarouel, rien de tel que de suivre quelques astuces pour éviter les fashion faux-pas. 

Choisir le sarouel

Si certaines d’entre vous pouvez être septiques à l’idée de porter un sarouel, il n’en est rien au demeurant. Et pour cause, le sarouel s’adapte à tous les styles, à toutes les morphologies, que vous soyez mince ou rondelette. Aussi bien décontracté qu’élégant ou encore baba cool, le sarouel pour femme se transforme au gré des envies. Bien entendu, pour arborer un style chic et glam, mieux vaut miser sur des couleurs sobres et des tissus nobles comme la soie, la laine ou encore la toile de coton pour apporter cette touche d’élégance à la tenue. Pour conserver le style originel et avoir la classe orientale, le sarouel fluide en coton ou en lin est à privilégier. Celles qui souhaitent rester dans la tendance, rien de tel que des motifs équestres, à carreaux, à fleurs ou encore effet « peau de bête ». Bien entendu, plus l’effet tombant sera prononcé, plus le sarouel apportera cette touche de décontraction. Attention toutefois à ne pas le choisir trop près des jambes, sans quoi il sera difficile de le combiner avec des chaussures. L’idéal est un modèle qui baille légèrement d’une dizaine de centimètres, resserré au niveau des chevilles et long au niveau des jambes pour dessiner joliment la silhouette. Pour que ce pantalon flatte la silhouette, rien de tel que de rester attentif aux moindres détails : matière, coupe, effet ou encore couleur … tout à son importance.  Même si les couleurs vives sont l’une des tendances, mieux vaut jouer sur des teintes passe-partout.

Porter le sarouel

Contrairement au choix des sous-vêtements qui peuvent s’avérer être un véritable casse-tête, féminiser sa silhouette avec un sarouel est beaucoup plus simple. Et pour cause, il suffit de rééquilibrer l’ensemble en optant pour un top près du corps : un haut qui met en valeur votre poitrine et affine la taille. Qu’il s’agisse d’une belle veste de tailleur, d’un perfecto (c’est incontournable cette saison), d’un pull en maille, d’un top col cheminée, d’un top paré d’un imprimé foulard ou en velours voire d’une blouse en dentelle, rien de tel que de laisser parler vos envies. Et, pour un résultat ultra-chic et dans la tendance, la casquette de marin, les sneakers vintage ou des boots tout terrain sont des bons plans mode. Pour éviter les fashion faux-pas, rien de tel que de miser sur les imprimés tendances – carreaux, fleuri, animaliers, foulard – mais aussi sur les couleurs du moment comme les : bordeaux, vert kaki, vert bouteille, bleu marine, beige, blanc, gris souris, bleu Klein, jaune, rouges, rose ou encore le glitter. Pour finir, rien de tel que d’apporter la touche finale avec des bijoux, un maquillage ou encore une coiffure. L’astuce étant de rester discrète et sobre, pour déjouer les pièges du sarouel.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *